Puis il entre aux Beaux Arts de Rouen sous la direction de G.Morin et dès 1869, le palmarès atteste de ses premiers succès dans la section dessin d’après nature.

Le hasard des rencontres le propulse professeur à l’Ecole libre des Beaux-Arts d’Alger en 1872. Il y restera six ans, puis en 1879 il peint la célèbre « Neige en Auvergne » qu’il présente au salon des Indépendants en 1889.

Grand nom de l’impressionnisme , il contrôle ses sensations et ses idées : « Il ne suffit pas de travailler d’arrache-pied, il faut le faire avec intelligence et méthode ».

Il montre une sympathie pour ses compagnons de lutte que sont Claude Monet, Sisley et Pissaro.

La particularité d’Albert Lebourg est d’avoir cette intuition rapide et sûre qui détermine l’harmonie dominante et la vision innée des effets et des couleurs les unes par rapport aux autres .

Peintre reconnu internationalement, ses toiles sont exposées à travers les musées du monde entier, il reste à jamais l’une des références essentielles dans la peinture « Moderne ». Il décède le 6 janvier 1928 à l’âge de 79 ans.