A l’issue de la conquête de la Normandie, Rollon Rollonpartagea la Neustrie La Neustrie après le traité d'Angers de 851entre ses compagnons d’armes. Torsten de Bassebourg descendant d’Anslech de Bricquebec reçu le domaine de Montfort et fut véritablement le premier possesseur des lieux attesté. Portant le titre de vicomte, l’origine de son nom provenait du lieu dit de Bassebourg situé sur le canton de Brucourt dans le Pays d’Auge dont il était originaire. Il donna naissance à Hugues 1er dit Hugues à la barbe qui hérita du domaine. Les textes nous apprennent que c’est Hugues 1er qui édifia la forteresse de pierre. En 1039,il trouve la mort dans un combat contre Vauquelin de Ferrières à Plasnes près de Bernay, son adversaire avait embrassé le parti de Roger de Toesny contre le duc Guillaume auquel Hugues était resté fidèle.

Hugues II lui succéda, dévoué au duc Guillaume Duc Guillaumedont il était le connétable, il l’accompagna dans la plupart de ses expéditions guerrières .En 1054 il conduit dans le pays de Caux les hommes d’armes du duc de Normandie contre les troupes du roi de France Henri I Herni 1eret remporte sur les Français l’éclatante victoire de Mortemer. De même il accompagne le duc Guillaume à la bataille d’Hastings en 106614 Octobre 1066 colline de Santlache, huit km au nord d'Hastings ; on se fera une idée de la puissance de Hugues II quand on saura qu’il fournit 50 navires et 69 hommes d’armes pour l’expédition d’Angleterre .En récompense pour sa bravoure et sa valeur, le roi Guillaume le gratifia de 114 manoirs en Angleterre. Il reçut également l’honneur d’Haugley comprenant le château de Saltwood et celui de Douvres et se vit confier avec Odon de Bayeux la gestion de l’ensemble du comté du Kent.

Ses deux fils Hugues III et Robert 1er recevront respectivement les terres anglaises et les terres normandes. Hugues III ne jouit pas longtemps du domaine de son père, trouvant la mort en terre sainte lors des croisades .Sans descendance masculine, les possessions anglaises reviendront dans le giron de Robert 1er excepté l’honneur d’Haugley qui sera à la base de forts désaccords entre le futur roi d’Angleterre Henri 1er et les Montfort.

Robert I commandait en chef l’armée de Guillaume le Roux roi d’Angleterre Guillaume II d'Angleterre dit Guillaume le Roux[et régent de toute la Normandie. Sur ordre du roi, il partit avec 700 hommes s’emparer de la tour du Mans. Alors qu’il s’illustra brillamment à travers d’autres faits d’armes, il ne persista pas dans la ligne de conduite exigée par la loyauté et en 1102, il abandonne le duc de Normandie au siège de Vignat puis il combat contre lui à la bataille de Tinchebray en 1106 .

N’ayant lui non plus laissé aucune postérité, le domaine de Montfort revint à son neveu qui prit le nom de Hugues IV. Il participa à la conspiration de la Croix-St-Leufroy en 1122 visant d’élever au pouvoir Guillaume Cliton au détriment du roi Henri I. Mais ces menées clandestines n’échappaient point au roi Henri et c’est ainsi qu’en 1124, le château fut assiégé.

Apres un mois de siège et de multiples assauts, le château passa aux mains d’Henri 1er. Aidé de son beau-frère Galeran de Meulan et d’une puissante troupe, Hugues tenta à nouveau de défier le duc roi à Bourgtheroulde, mais ils furent faits prisonniers et le restèrent pendant 11 ans jusqu’à la mort d’Henri en 1135.

Pourtant Henri 1er pardonna à Galéran de Meulan, et lui concéda la jouissance du château de Montfort. Pendant 36 ans, il occupa les lieux et fit réparer le château. Cependant Robert II, fils aîné de Hugues IV repris à son oncle Galeran le château que ce dernier s’était accaparé. En 1153, Galeran tenta d’assiéger le château afin de le reprendre mais Robert faisant une vigoureuse sortie avec sa garnison le mit honteusement en fuite. Robert II possédait les trois honneurs de Coquainvilliers, Orbec et Montfort; 21 chevaliers relevaient de lui pour l’honneur de Montfort, 23 pour l’honneur de Coquainvillers, et 11 pour l’honneur d’Orbec, soit un total de 55 chevaliers ce qui est considérable à l’époque. Robert II mourut en en 1179 et c’est Hugues V qui hérita du titre de seigneur de Montfort. Il est assez peu question de lui dans l’histoire sauf ce que rapportent les Rôles Normands ou il est fait mention de divers comptes ainsi que de sa participation au paiement de la rançon de Richard Cœur de Lion en 1195. Suite à la prise de Château Gaillard par le roi de France, le château de Montfort s’inscrivit dans la seconde ligne de défense du duché et devenait ainsi une pièce maîtresse. Hugues V, fidèle au duc de Normandie Jean sans Terre reçut de nouvelles faveurs. Mais en 1203, Hugues V disparaît des textes et il est fort probable qu’il perdit la vie lors d’un combat. Le château échut à Hugues de Gournay.
Ce dernier devait abandonner Jean Sans Terre en livrant Montfort aux troupes de Philippe Auguste. De part son importance stratégique, la forteresse fut à nouveau reprise par le roi d’Angleterre qui la détruisit partiellement démolissant les tours, démantelant les murailles, ruinant les chemins couverts, comblant le puits et démolissant les étages supérieurs du donjon. Aussi quand les envoyés de Philippe Auguste vinrent reprendre possession de la forteresse, ils n’y trouvèrent plus que des ruines …

A la suite de la confiscation de leurs terres normandes par le roi de France La famille de Montfort se retira dans ses possessions Anglaises.