Dans son discours , les premiers mots de Jean Christophe Bisson , président de l'A.M.C.P ont été pour Madame Lalande ,qui fut pendant 10 ans notre présidente d'honneur, nous accompagnant dans la plupart de nos manifestations,soutenant nos actions à chaque fois que cela lui était possible.

C'est dans le cadre de cette fête, organisée (encore une fois avec efficacité) par Isabelle Mauger et Olivier Hamon, que fut nommé Monsieur Claude Simon, Président D'honneur de Montfort Culture et Patrimoine.

Membre fidèle depuis la création de l’association en 1998, il en est aussi l’un des cofondateurs.

Réunis tous autour d'un verre, jean Christophe nous glissa ensuite quelques mots sur l'avancement du projet touristique.

Extrait du discours Jean-Christophe Bisson, Président Montfort Culture et Patrimoine:

''La société mixte Eure Aménagements et Développement a été nommée par le Conseil Général afin d’accompagner le projet porté au Contrat de Plan. Sa mission d’accompagnement près du maître d’ouvrage, c’est à dire la commune de Montfort, consiste à structurer le projet et à le border techniquement, juridiquement mais aussi financièrement. C’est pour nous l’assurance de voir une réalisation qui sera conforme à notre projet. Seul point noir au tableau : les délais et les retards complémentaires engendrés par un intervenant supplémentaire.

Vendredi 4 juillet prochain, nous sommes conviés à Pont-Audemer par Messieurs Levern et Destans dans le cadre de la présentation officielle du Contrat de Pays 2007/2010 .Ceci marque l’aboutissement de nos projets et la crédibilité de notre association . La voie du tourisme et de ses aménagements afférents nous permettront, j’en suis certain, de voir l’édifice entièrement restauré dans le futur.

A cet effet et s’agissant des inquiétudes sur l’état du patrimoine historique de notre pays, je tiens à vous rapporter les propos de notre ami Pierre Roussel, Président des Amis des Monuments et Sites de l’EUre et qui est par ailleurs membre de notre association ;
Propos tenus dans l’éditorial du bulletin N° 127 de l’A.M.S.E :

« Nous voyons de plus en plus de réalisations qui dénaturent notre belle campagne. Souvent l’intérêt du patrimoine se heurte à la pression immobilière, à la recherche du profit immédiat. D’autres fois l’on pêche par excès de zèle, avec les meilleures intentions du monde, en oubliant que « le mieux est l’ennemi du bien ! » Et, il faut le dire, les résultats ne sont pas toujours à la hauteur des investissements… Alors que de petites communes savent conserver leur âme d’autres adeptes d’un « minéral » mal maîtrisé, vont vers des aménagements interdisant tout développement futur d’une économie patrimoniale touristique authentique. Pire encore, l’absence de concertation, de volonté d’une politique d’ensemble peut mettre à mal les efforts de certains pour s’investir dans de belles réalisations. Il est temps d’avoir une vision d’ensemble, d’en finir avec cet état d’esprit individualiste du « c’est celui qui paie qui décide ». Il est temps de voir plus loin que « le bout de son jardin ou de sa commune ». Le patrimoine doit faire partie intégrante d’un avenir raisonné. N’est-ce pas cela que nous appelons le « développement durable « ?

Ces quelques mots, j’en suis certain, auront vocation à sensibiliser notre entourage et nous ne devons jamais oublier que ce patrimoine qui est considéré inexorablement par certains comme secondaire ou de moindre importance fini souvent par disparaître emportant dans son sillage les racines et la culture des peuples…

''.

Le pique nique se termina par une visite du site , montrant ainsi les derniers aménagements réalisés, mesurant le travail accompli par notre association ces dernières semaines.