La base du clocher appartient à la construction du XIIIème siècle ; elle n’a que quelques petites ouvertures sous une corniche portée par des corbeaux à têtes d’hommes et d’animaux et est surmontée d’une haute toiture garnie d’abat-son.
La tour repose intérieurement sur quatre piliers massifs ornés de colonnettes aux chapiteaux très ornés et élégants au nord et à l’est ; les doubleaux au sud et à l’ouest ainsi que toute la voûte ont été refaits au XVIème siècle.
La nef a été très remaniée au XIXème siècle ; elle est percée au sud de trois grandes baies en tiers-point de cette époque et au nord de fenêtres cintrées ; cependant une fenêtre du XIIème siècle à meneau bifurqué a été conservée.
Le mobilier comprend une statue en pierre de St Philbert (XVème), une statue pierre de St Nicolas (XVIème), une pierre tombale de Nicolas du Bosc prieur du prieuré du Bec (1588), un bahut en bois sculpté de la fin du XVème siècle et une fresque de la vie de Saint Ouen (début XVème).

La Fontaine Sainte Radegonde:

Plusieurs sources s’échappent des collines de Saint Philbert .Les plus remarquables sont :

  • La fontaine du Prieuré, recouverte par la voûte d’une carrière profonde.
  • Le ruisseau du hameau de la Fontaine, sur lequel il exista, dit-on autrefois, de nombreuses tanneries
  • Une ancienne fontaine d’eau minérale au domaine de la Cour
  • et enfin, située dans l’ancien cimetière avoisinant l’église, la fontaine dédiée à Sainte Radegonde que l’on vient invoquer de très loin pour la guérison des dartres, surtout pendant le mois de mai.

Plusieurs marches de pierre permettent d’accéder à l’édifice recouvert d’une voûte maçonnée d’une architure fort ancienne.