Vous trouverez également des extraits du compte rendu qu’il a posté à une partie de ses administrés. S’en suit un courrier envoyé par mes soins et signifié par huissier lui rappelant qu’il outrepasse ses droits. Puis la demande légitime d’échéancier de réalisation de ce bâtiment  dont Monsieur Barre se complait à dire qu’il « est destiné pour notre association ».

Dommage que Monsieur Barre ne soit pas venu lors des Journées du Patrimoine sur le site de Montfort, nous y avons reçu près de 2000 visiteurs. Monsieur Barre  aurait alors été confronté à bon nombre d’entre vous, chers lecteurs, qui nous ont réclamés à juste titre des sanitaires. Sanitaires qui font partie intégrale du bâtiment tant demandé.

Monsieur Barre, les 18 et 19 septembre derniers vous avez encore brillé par votre absence !